[Roman] The Secret Fire

lecture-the-secret-fireThe Secret Fire (VF : Le Feu Secret) est né sur un salon du livre. Assises côte à côte, les deux auteures se sont lancées le défi d’écrire un roman ensemble sachant que l’une est anglaise, l’autre française. Carina Rozenfeld a donc écrit en anglais.

Sacha ne peut pas mourir, du moins pas avant une date précise, son dix-huitième anniversaire, dans quelques semaines seulement. Du genre pas toujours net, il est bien évidemment surpris quand une lycéenne anglaise visant l’entrée à Oxford le contacte. Mais elle est aussi prise au dépourvu : le garçon n’a absolument pas besoin de cours d’anglais comme le lui a dit son prof … Pourquoi les avoir mis en relation? Ils n’en ont aucune idée mais sont déterminés à le découvrir tandis qu’une amitié naît entre eux. Mais chacun dans son pays – Taylor en Angleterre et Sacha en France – vont se retrouver face à d’imprévus bouleversements … Une seule solution : se battre contre le destin et faire la course contre le temps. Problème majeur : sauver Sacha de sa funeste malédiction.

lecture-en-cours-the-secret-fireJ’ai rarement lu de romans aussi vite que The Secret Fire. Un véritable page-turner malgré ses 400 pages et quelques : le monde un peu fantastique dans lequel évoluent les personnages est extrêmement bien construit, les deux adolescents sont des personnages formidables, intelligents et surtout, humains. Leur amitié est forte sans jamais tomber dans le pathos. On s’attache tellement à eux qu’on voit les choses comme si on était dans leur peau. La peur notamment est tellement bien retranscrite que j’en avais des frissons à la lecture : les Bringers (créatures brrrrrr) sont absolument terrifiants.

le-feu-secretCarina Rozenfeld et C.J. Daugherty écrivent toutes deux très bien et c’était avec ce roman que je les découvrais pour la première fois. J’avais néanmoins eu l’occasion de rencontrer Carina Rozenfeld au salon de Montreuil et elle avait été d’une grande gentillesse.
Mais ce qui m’a surtout plu, c’est le concept d’écriture du roman. Bien sûr, un récit à deux auteures où chacune s’occupe d’un personnage est plutôt banal en soi. Mais pas avec ces écrivains. Elles sont de nationalités différentes, chose qu’elles vont exploiter. La Française a donc écrit la partie de Taylor tandis que C.J. Daugherty se concentrait sur le parisien. Le défi était grand, et le résultat, à la hauteur.
Ce qu’il y a également d’intéressant, c’est que, dans certains chapitres, ce n’est plus simplement la version de Sacha ou celle de Taylor, mais c’est leur histoire à tous les deux.

The Secret Fire est un roman au concept original et intelligent, un récit bien construit au rythme haletant, avec des personnages humains et attachants.

VO : The Secret Fire de Carina Rozenfeld et C.J. Daugherty chez Atom Books
VF : Le Feu Secret chez Robert Laffont dans la collection R

lecture-en-cours-the-secret-fire-central-park

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s