[Bilan] Le prix François Villon 2016

Prix François Villon
Vous en avez entendu parler à cinq reprises sur le blog cette année, le prix François Villon. C’est donc le prix de mon lycée où les secondes votent pour l’un des cinq romans en compétition (il faut pour cela en avoir lu au minimum trois). La rentrée approchant à grands pas, c’est l’occasion d’y revenir. Si j’avais été la seule à voter, voici ce qu’auraient été les résultats :

1 Le dernier ours de Charlotte Bousquet
2 Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon d’Hervé Giraud
3 Highline de Charlotte Erlih
4 Le garçon qui volait des avions d’Élise Fontenaille
5 Le Bruit des trousseaux de Philippe Claudel

Car le premier a été un véritable coup de coeur, que j’ai été prise par l’histoire, par les personnages touchants et par la cause d’Anuri, le dernier ours.
Car dans le second, il est question des guerres mondiales et, que ce soit la première ou la deuxième, elles sont la partie de l’histoire que je préfère lire et car le parallèle entre le garçon et son bisaïeul était très bien abordé.
Car le troisième est un récit d’une seule voix m’a coupé le souffle, m’a fait peur et sourire.
Car ce quatrième, c’est l’histoire vraie d’un enfant qui vivait dans une situation difficile qu’il a décidé de quitter pour battre de ses propres ailes, ou de celles d’un avion.
Enfin le cinquième car la prison est un thème qui n’est pas assez abordé et car l’auteur nous offre des anecdotes véridiques mais malheureusement un peu trop brèves pour que l’on puisse être embarqué dans la lecture.

Les autres secondes ont voté autrement. Autant j’avais pu deviner certains résultats (Le dernier ours étant « gros », je savais qu’il n’atteindrait pas la première place qu’il méritait car il ne serait pas assez lu), autant d’autres m’ont vraiment surprise.

1 Highline
2 Le Bruit des trousseaux
3 Le garçon qui volait des avions
4 Le dernier ours
5 Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon

C’est complètement différent.
Alors oui, en me mettant à la place des autres, je ne pensais pas que Le Bruit des trousseaux serait aussi bien placé, et non, je ne m’attendais pas à ce que Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon se retrouve dernier.
Mais sans surprises, Highline est le lauréat, et Le garçon qui volait des avions est au milieu.
Comme quoi, il ne faut jamais dire jamais …

Et vous? En avez-vous lu quelques-uns?

Retrouvez mes chroniques ici :
Le dernier ours
Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon
Highline
Le garçon qui volait des avions
Le Bruit des trousseaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s