Quelques albums

Je parle principalement de romans sur ce blog alors, pour changer, voici un article qui vous présentera quelques albums que j’ai eu l’occasion de découvrir ces derniers mois.

Réception La vie des gensCelui-ci vous l’avez peut-être déjà vu dans mon book haul ou dans mon bilan du salon du livre jeunesse de Beaugency où je l’ai acheté et où Martin Jarrie me l’a dédicacé.
Cet album est étonnant. Écrit par François Morel, il a un concept original : en effet, lors d’une résidence d’artiste, l’illustrateur a peint certains habitants de Saint-Gratien avec un objet qui leur était cher. Parfois, ils ont livré un élément de leur biographie à l’auteur, le reste sort tout simplement de son imagination. Le texte sur une page, à côté, l’illustration se partage en deux parties : l’une avec l’objet, l’autre avec la personne. Il y a donc un équilibre : autant d’importance aux textes qu’aux peintures, à l’objet qu’à la personne. Les portraits sont comme des photos mais avec des couleurs plus chatoyantes. Tant par le texte que par les illustrations, ce sont des portraits simples de la vie des gens.

Lecture post en retard Le gros goûterLe gros goûter est un album qui s’adresse aux plus petits : il était d’ailleurs dans la sélection maternelle du prix des Incorruptibles 2016. Les illustrations sont en tissu ce qui change des albums dit « classiques » et l’histoire est simple : un gros goûter est organisé et tous les animaux y vont en dépassant la tortue qui leur pose quelques questions toujours les mêmes. Chacun a sa démarche, cousue en pointillés ; mais la typographie suit également la « forme » des bonds. Détail amusant : le A de conducteur débutant sur la carapace de la tortue. A noter que l’auteur, Stéphane Servant, est également romancier jeunesse.

La LouveLa Louve est également un album écrit par une écrivain : Clémentine Beauvais. On y retrouve donc son style, sa narration. Le livre est un conte retraçant l’aventure de trois enfants qui essayent – en quelque sorte – de rompre une malédiction pour protéger une de leurs amies. Le stratagème : parvenir à faire croire à la louve que l’héroïne est, elle aussi, une louve … Les illustrations collent parfaitement au texte, épurées, sombres et claires à la fois.  Cet album est le lauréat du prix des Incorruptibles 2016 (CE2-CM1).

La vie des gens de Martin Jarrie et François Morel chez Les fourmis rouges
Le gros goûter de Stéphane Servant et Cécile Bonbon chez Didier Jeunesse
La Louve de Clémentine Beauvais et Antoine Déprez chez Alice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s