[Roman] Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon

Lecture Le jour où on a retrouvé le soldat BotillonCe roman sur la Première Guerre Mondiale, je l’ai terminé à la frontière franco-allemande. Belle coïncidence non?
C’est le cinquième et dernier roman du prix de mon lycée : Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon.

« […] nos yeux encore si jeunes et qui ont déjà tellement vu la mort. » Page 8

« Je n’ai jamais approché un Allemand vivant d’aussi près. C’est fou ce qu’il ressemble à un homme. » Page 19

1914, Noël Botillon est sur le front alors qu’il n’a pas la moindre envie d’y être. Sa fiancée l’attend chez lui et pourtant il doit se battre, survivre, tuer sans aucune raison ou motivation.
Environ 100 ans plus tard, pour l’anniversaire de l’arrière-grand-mère (fille du soldat Botillon) où toute la famille est réunie, un adolescent se retrouve à écouter les souvenirs de son aïeule alors qu’il préfèrerait jouer à la guerre avec sa jumelle et les voisins.

« Elle est tellement vieille qu’elle a vécu au moins deux guerres mondiales et qu’on est surpris chaque année qu’elle ne soit pas encore morte. » Page 25

L’univers du soldat (un chapitre sur deux) est sombre, sanglant, dur. L’attaque, brève et dangereuse, puis l’attente, interminable. Pour s’occuper du fait de l’absence d’action, le soldat regarde autour de lui, nous décrit son environnement, ce qui fait qu’il n’y a presque plus de dialogues, juste des lignes sur le quotidien des tranchées. Mais ce n’est pas trop long ni trop lent, juste intéressant car on a rarement l’occasion d’en apprendre autant.

L’adolescent, lui, va se retrouver confronté au passé de sa famille, à mener une enquête sans vraiment le faire exprès.

Il va se rendre compte des différences entre son temps et celui du bisaïeul, et nous aussi grâce à l’alternance d’un siècle à l’autre.

En bref, ce roman permet un éclaircissement du quotidien de la guerre et une comparaison entre deux temps pas si éloignés que ça en termes d’années, le tout entouré d’un mystère familial.

Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon d’Hervé Giraud chez Albin Michel Jeunesse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s