[Tag] Les choix impossibles

Tag Les choix impossibles
Les éditions Pocket Jeunesse font régulièrement des tags et invitent lecteurs et blogueurs à les réaliser. Le dernier concerne des choix livresques impossibles …

1 – Votre livre préféré n’existe pas OU vous n’avez pas de coup de cœur pendant 3 ans.

Quasiment aucune hésitation pour cette question, je préfèrerais à peu près tout plutôt que l’inexistence de Tobie Lolness.

2 – Conseiller un livre OU se faire conseiller un livre.

Conseiller un livre, le porte-monnaie et la Pile A Lire préfèrent. ^^

3 – Hunger Games OU Le Labyrinthe.

J’ai adoré, dévoré les deux mais … Hunger Games prend quand même les devants. Désolée James Dashner.

4 – Corner une page de son livre OU casser le dos.

Ahlalalala c’est trop dur. Je déteste les deux. Mais peut-être quand même corner une page. Après tout, ça ne se voit que pendant la lecture alors qu’un dos cassé … ça fait moche dans la bibliothèque. Or c’est beau, une bibliothèque.

5 – Un cliffhanger à la fin d’un premier tome et ne pas pouvoir lire le T2 avant 1 an OU un livre avec une fin ouverte qui n’aura jamais de suite.

Sachant que, la plupart du temps, je mets un an à lire la suite d’une série, même si la suite est déjà sortie et si j’ai adoré (merci le cinéma). Et je préfère les fins plutôt fermées, alors je choisis la première proposition.

6 – Un roman adapté en film/série OU un roman non adapté.

Sans hésiter une seconde, un roman non adapté. Je préfère pouvoir avoir ma propre idée des personnages (j’ai été hyper déçue par Lupin dans Harry Potter qui était loin de ce que j’avais imaginé). Et, dans 80% des cas, je suis déçue par les adaptations car je trouve que les réalisateurs prennent trop de libertés, ils changent les scénarios qui étaient très bien comme l’auteur les avait écrits (comme Insurgent et La Terre Brûlée entre autres). Les exceptions étant Nos Étoiles Contraires et la série d’Harry Potter.

7 – Un livre génial avec une couverture moche OU un livre passable avec une couverture géniale.

Alors là j’ai vraiment du mal : la couverture a un rôle crucial dans un livre. Je sais que si, au résumé, j’hésite entre deux livres, c’est souvent la couverture qui permettra de trancher. J’achèterais un livre que je juge moche seulement si je connais bien l’écrivain ou si quelqu’un de confiance me l’a ardemment conseillé (comme Be Safe, acheté sur les conseils de l’auteur lui-même). C’est quand même cette situation que je vais choisir car, après tout, on lit un livre pour le texte et pas pour la couverture non?

8 – Se faire spoiler un livre OU ne jamais avoir la suite.

Me faire spoiler un livre même si je déteste. Et puisque, en général, ça ne m’empêche pas d’apprécier le livre … (comme Allegiant)

9 – Ne jamais pouvoir parler d’un super livre OU ne lire que des livres nuls pendant 2 mois.

Je sèche sur celle-là. Lire que des livres nuls pendant 2 mois. L’enfer. Mais ne JAMAIS pouvoir parler d’un super livre … Jamais, au grand jamais … La durée l’emporte : lire exclusivement des livres mauvais pendant 2 mois. Même si c’est horriblement triste.

10 – Rencontrer un auteur que vous aimez pour qu’il vous parle de son prochaine livre OU pouvoir livre ce prochain livre un an avant tout le monde, sans rencontrer l’auteur.

Si je le lis un an avant tout le monde, je pourrais en parler à personne? Et puis, quel intérêt de lire un livre un an en avance si on n’en rencontre pas l’auteur? Alors mieux vaut simplement parler avec l’écrivain de sa prochaine parution. Ça m’est déjà arrivé, j’adore. 🙂

11 – Faire un photo avec un auteur OU se faire dédicacer un livre par cet auteur.

Si c’est une véritable dédicace personnalisée avec une discussion avec l’auteur, c’est ce que je choisis. Mais si c’est juste une bête signature, alors je préfère une photo. Largement.

12 – Lire une série géniale d’une traite sans plus jamais y avoir accès après OU attendre 2 ans entre chaque tome de cette série.

Deux ans c’est énorme. Imaginez, une trilogie dont la lecture s’étend sur 4 ans. Alors que je ne relis presque aucune série. La première proposition donc.

13 – Un livre triste OU un livre qui fait peur.

Un livre triste. Non, je ne suis pas maso. C’est juste que souvent, c’est aussi beau que triste. Et, à bien y réfléchir, je ne pense pas avoir lu quelque chose qui m’ait fait peur. Un livre qui m’ait stressée, tenu en haleine ,oui, mais fait peur, non.

14 – Un livre avec un prologue OU un livre avec un épilogue.

J’ai depuis quelque temps des problèmes avec les épilogues. Ils peuvent illuminer la fin d’un livre mais, franchement, dans bien des cas, le dernier chapitre suffit amplement. Deux romans dont je me serais bien passée d’épilogue : Hunger Games 3 et Oksa Pollock 6. Alors qu’un prologue permet de lancer le roman, d’y mettre directement du suspense. Ça ne gâche jamais rien, un prologue.

15 – Ne pas pouvoir acheter de livres pendant 6 mois OU avoir une panne de lecture de 6 mois.

Je ne sais pas ce que c’est, une panne de lecture. Enfin théoriquement si. Je ne comprends pas comment c’est possible. Moi j’ai toujours trop de livres qui me font envie. J’ai une Pile À Lire que je trouve énorme (je sais, par rapport à d’autres, ma petite trentaine n’est rien. Pour moi c’est beaucoup). Du coup, j’essaie de réduire mes achats. Alors la première proposition me va très bien.

Voilà, j’espère que cet article vous a plu! Si c’est le cas, n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaires!
J’ai bien aimé l’écrire, ça me change de ce que je fais habituellement. Dites-moi si vous reprenez ce tag! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s