[Roman] Le dernier ours

Le dernier ours est un livre que j’ai lu pour le prix littéraire de mon lycée (comme Highline >>> et Le garçon qui volait des avions >>>).
Le dernier ours
Il faut d’abord savoir que je ne lis presque jamais de thriller. Et que ce roman en est un. Et que ça ne m’a pas dérangé du tout. Au contraire, j’ai adoré.

Le dernier ours est, comme son nom l’indique, l’histoire du dernier ours né libre. Oui, c’est de la SF, nous sommes en 2035 au Groenland. Un bio-généticien mal intentionné qui envoie, en l’absence de la soigneuse (car l’ours est désormais dans un zoo), deux hommes pour prélever une grande quantité de sang et tout bascule : la bête réagit mal et un des deux vétérinaires trouve la mort. Pour cacher ses projets, le scientifique va accuser l’ours et c’est une fuite désespérée pour Anuri, l’animal, et sa soigneuse et sœur, Karen.

Ce roman traite de sujets qui m’intéressent énormément : la disparition des animaux, de la nature, le développement des manipulations génétiques, la fonte de la banquise …
2035 est un futur proche et, contrairement aux autres romans de SF que j’ai pu lire, le monde dépeint par Charlotte Bousquet est totalement plausible ; et effrayant. Il pousse à se rendre compte du monde dans lequel on vit et à en devenir responsable.

Le style de l’auteure est très prenant : je l’ai lu par tranches de 100 pages, incapable de pouvoir le lâcher. On est embarqué dans un road-trip aussi improbable que l’enjeu en est grand : sauver Anuri. L’alternance des points de vue renforce le rythme, notamment grâce à celui, sauvage, de l’ours.

Le fait que Charlotte Bousquet ait gardé des mots en danois m’a beaucoup plu. Je ne connais pas cette langue mais ses sonorités se rapprochent du norvégien, du suédois ou du finnois qui me sont familières et que j’aime retrouver. Néanmoins, le fait que la traduction de ces mots soit recensée dans un glossaire en fin de roman plutôt que  disséminée au fil des pages, interrompait la lecture.

Les personnages sont très caractérisés : sombres, mystérieux, courageux … Ce que j’ai préféré était l’importance de la relation fraternelle entre l’ours et sa soigneuse, l’amour inconsidéré qu’ils se portent.

Le dernier ours est un roman au rythme prenant qui nous amène à réfléchir sur notre monde et sur son avenir.

Le dernier ours de Charlotte Bousquet chez Rageot dans la collection Thriller


Pour aller plus loin


Les Saisons de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud, un film documentaire qui nous montre en images le rôle destructeur de l’Homme.

Publicités

2 réflexions sur “[Roman] Le dernier ours

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s