[Roman] « Tenir la main d’Eleanor, c’était comme tenir un papillon. Ou un battement de coeur. »

InstagramCapture_1905dda9-74a8-4490-a19d-6fc86b9c7c73Eleanor & Park. Elle est d’un milieu social pauvre et a 5 frères et soeurs dont elle est l’aînée. Il est d’une famille aisée de 4 personnes.  Elle est grosse, rousse et peu aimée. Il est musclé, très doué au taekwondo. Elle a un beau-père digne d’un cauchemar. Il a une famille de rêve. Tout les sépare et pourtant, leur amour des comics et des Siths va les rapprocher plus qu’ils auraient osé le penser.

« Tenir la main d’Eleanor, c’était comme tenir un papillon. Ou un battement de cœur. C’était une chose pleine, et pleinement vivante. » page 87

Quand on ouvre le livre, on sait que c’est l’histoire d’amour d’Eleanor & Park alors on est perplexe quand on assiste à leur première rencontre : comment les imaginer ensemble? Et c’est une des forces du roman : on n’est jamais au bout de nos surprises.

Les deux autres principaux atouts sont :
Les personnages. Surprenants, attachants, forts, sensibles, la liste est longue.
L’écriture et pas seulement le style de Rainbow Rowell. En effet, en plus d’être divisé en chapitres, toutes les deux pages au maximum, on change de personnage, passant d’Eleanor à Park. Cette alternance dynamise le récit, nous livrant les sentiments des personnages.

Un roman fort. A lire.

Eleanor & Park de Rainbow Rowell chez Pocket Jeunesse

Publicités

2 réflexions sur “[Roman] « Tenir la main d’Eleanor, c’était comme tenir un papillon. Ou un battement de coeur. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s