[Roman] « Tu crois qu’il faut toujours perdre une part de soi pour que la vie continue? »

Neverlandpbc Janvier Jour 1  coup de coeur (et déception)Un conseil. Un seul. LISEZ CE LIVRE.

C’est un chef d’oeuvre. Vraiment. Un roman d’Anne-Laure Bondoux. Mon premier mais pas mon dernier, c’est sûr. Et certain.

Cet article ne va pas être parfait. loin de là. Il ne va pas être magnifique, à l’image du livre comme l’ont été ceux d’amis blogueurs. Il va être un peu brouillon, comme des mots jetés en vrac sur le papier. Mais après un roman pareil, je ne me sens pas capable de faire mieux.

Tant que  nous sommes vivants n’est pas un roman drôle. C’est un roman constitué avant tout de mélancolie, d’émotion à l’état pur. Violent. Pour le coeur, pour les yeux, pour l’âme du lecteur.

Au milieu d’un monde dur, pauvre et dévasté, il y a Bo et Hama.

« Nous attendions quelque chose mais nous ne savions pas quoi.
Ceux qui travaillaient encore se levaient chaque matin aussi fatigués que la veille, et s’endormaient chaque soir sans révolte. Telles des bêtes engourdies par le froid, nous retenions notre souffle et les battements de nos coeurs : nous ne vivions plus qu’à moitié.
Pourtant, au milieu du renoncement général, certains eurent l’audace de tomber amoureux. Les plus fous d’entre eux s’aimèrent.
Bo et Hama furent de ceux-là.
Les témoins de leur rencontre s’en souviennent, demandez-leur : ils vous raconteront alors l’étrange impression qui s’empara de tous, lorsque Bo entra, un matin d’hiver, dans la salle des machines. « Page 10-11

« Le feu qui brûlait dans le ventre de nos fourneaux brûlait encore dans nos veines. Contrairement à ce que nous croyions, nous n’étions pas morts. » Page 16

Bo et Hama qui vivent alors que les autres survivent.

« Ce jour-là, au bord du fleuve, Bo et Hama se firent une promesse folle : tant qu’ils seraient vivants, ils ne se quitteraient plus jamais. » Page 68

Mais un drame survient et ils décident de partir.

« À aucun moment ils ne regrettèrent d’être là où ils étaient. Mais ils se demandèrent souvent où ils allaient. » Page 119

Et c’est là que le roman devient encore plus merveilleux : nos deux héros, la chienne Charbon et ses petits, sur les routes, n’ayant aucun but.

La principale force de ce roman est la plume d’Anne-Laure Bondoux. Unique. Merveilleuse. Magnifique.

Et puis les personnages. Bo. Hama. Ness. Malikie. Tsell. Vigg. Melkior. La Tsarine. Douze. Quatre. Un. Neuf. Deux. Et les autres. Tous les autres.

Tant que nous sommes vivants est un coup de poing. Tout au long de la lecture, il y a des moments où l’on est bouche bée, peu importe qu’on soit au CDI, dans les coulisses d’un théâtre ou dans une voiture, l’émotion, la surprise, le choc sont tels qu’on ne peut pas s’en empêcher.
Tant que nous sommes vivants, coup de coeur de l'année 2015
Cet article est un peu brouillon, beaucoup même, mais si vous ne deviez en retenir qu’une seule chose, c’est qu’il faut vraiment, absolument, impérativement que vous lisiez Tant que nous sommes vivants.

Ce n’est pas pour rien qu’il est une des meilleurs lectures qu’il m’ait été donné de découvrir.

« Tu crois qu’il faut toujours perdre une part de soi pour que la vie continue? » Page 71

Et avant tout autre chose, c’est beau.

Tant que nous sommes vivants d’Anne-Laure Bondoux, chez Gallimard

Merci à Tom et Nathan, à la fois pour m’avoir fait découvrir ce livre, et pour l’avoir lu, tous les deux, d’une si belle façon, à la conférence pour le prix La Voix des Blogueurs au salon de Montreuil dont Tant que nous sommes vivants est le lauréat de la troisième édition. Merci du fond du cœur.

Publicités

2 réflexions sur “[Roman] « Tu crois qu’il faut toujours perdre une part de soi pour que la vie continue? »

  1. Coucou ! : )
    Je cherchais des idées de lectures et je suis tombée sur le compte instagram de ce blog complètement par hasard, et c’est comme ça que je t’ai découvert ainsi que ce livre ! ^^
    J’ai vu ton article très enthousiaste sur ce livre et surtout, même si on ne juge pas un livre à son apparence, il faut bien avouer que la couverture est juste magnifique ! *o*
    C’est pourquoi, sans chercher d’autres raisons, j’ai acheté le livre un peu sur un coup de tête et maintenant, il est posé là, sur ma table de chevet à me tenter sans arrêt et il me tarde terriblement de le lire ! (mais avant je dois finir les autres bouquins que j’ai commencé ! ><)
    Alors voilà, cet avis est loin d'être constructif sachant que je n'ai pas encore lu le livre, mais j'avais quand même très envie de poster un commentaire parce que j'aime bien ce blog, et aussi pour t'encourager à continuer ! ^^
    Plein de bisous,
    Blandine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s