[Sélection] Septembre, la fin d’une année, le commencement d’une nouvelle #1

Pour moi, le changement de classe est important. Depuis que je suis petite (CP), je note dans un cahier toute mes lectures, par année scolaire. Le « design » de ce cahier a beaucoup changé : au tout début, il y avait juste le titre et la note (de quatre carrés à quatre étoiles, barème qui était lui aussi différent au commencement d’ailleurs) et maintenant, j’y ajoute le nom de l’auteur, le nombre de pages, si c’est de la VO ou non, d’où provient le livre (amis, médiathèque, CDI, sœurs …), le genre (fantastique, héroïc-fantasy, historique …) et j’indique également si c’est une relecture et si c’est un roman, une BD, un manga … Bref, je le noircis (le colorie même) avec passion depuis neuf ans. Et, il y a quelques années, j’ai décidé de faire un classement de mes coups de cœurs livresques. Pas un Top 5, ni un Top 8. Juste un Top des livres qui méritaient leur place dans ce classement. Cette année, c’est un Top 10 avec 11 livres … (oui, le quatrième a été impossible à départager …)

Cela donne donc ça :

InstagramCapture_60fc4c7b-cb7f-4c93-a737-11eb1eccb585Pour le coup, les couleurs ne signifient absolument rien mise à part pour certains, la couleur du livre (de la couverture, ou du sentiment (Oui du sentiment. La couleur interne de l’objet. Comme dans Les Eveilleurs livre 1.)).

Dans cette première partie de l’article, vous découvrirez cinq de mes coups de cœurs de l’année 2014-2015 … Pour les autres, il faudra attendre quelques jours!

Je vais partir de la fin, numéro 10 donc. Poison Study est le premier volet de la saga de Maria V. Snyder. Ce roman a été marquant pour moi pour plusieurs raisons : tout d’abord, c’est le premier roman inconnu que j’ai lu en anglais. Ça a été un véritable exploit, un dépassement de moi-même qui m’a permis de prendre confiance en mon niveau et qui m’a amenée à renouveler l’expérience de lire des livres que je n’avais jamais lus précédemment. Ensuite, c’est une histoire fantastique. Yelena devrait être condamnée à mort pour meurtre. Mais peu avant son exécution, on lui propose, en échange de sa vie sauve, d’être la goûteuse du Commander. Mais les choses ne sont pas aussi simples que ça puisqu’elle va rapidement s’apercevoir qu’elle n’a pas que des amis et de nombreux dangereux ennemis … Yelena va devoir user d’habilité et de courage (et d’un peu de magie …) pour se sortir des différents évènements auxquels elle va se retrouver confrontée … En bref, mon premier coup de cœur en anglais. (je viens de m’apercevoir que j’avais écrit une critique l’année dernière donc peut-être finira-t-elle un jour sur ce blog?)

Numéro 9. Un hiver en enfer de Jo Witek. Ce roman est addictif au possible. Il prend au cœur, au ventre et il ne nous lâche pas avant la fin où il nous laisse seuls, dans l’horreur, pendant que notre tension redescend très dou-ceu-ment. Edward vit avec sa mère, folle, et son père, qu’il adore. Mais un accident survient et … rien de sera jamais plus pareil. Et, plus on s’enfonce dans les pages, plus on doute. Est-ce Edward qui est fou, ou sa mère? Lequel des deux a raison? Est-ce que sa mère est vraiment sa mère? On croit savoir, on ne sait plus, on pense avoir trouvé, mais non, finalement. Et en fin de compte la fin arrive trop vite et c’est peut-être le seul petit point négatif du roman.

Le numéro 8 est Mimsy Pocket et les enfants sans nom de Jean-Philippe Arrou-Vignod. J’en reparlerai sûrement car j’avais écrit une critique juste après ma lecture. C’est la suite de Magnus Million et le dortoir aux cauchemars, roman dont je n’ai gardé qu’une bonne impression mais aucun souvenir des évènements survenants dans le livre. La petite Mimsy Pocket se retrouve pourchassée, elle découvre ses amis enlevés et décide de partir à leur recherche … De son côté, Magnus se voit proposer une mission de garde du corps du grand-duc (il me semble que c’est le nom qu’on donne au dirigeant du pays (la Sillyrie) où se passe l’histoire), une mission qui va se révéler très dangereuse … Dans ce roman, l’auteur met son humour habituel de côté, renforçant ainsi la profondeur de l’ouvrage.

Mon septième coup de cœur de cette année scolaire est Le regard des princes à minuit d’Erik L’Homme, un de ses deux romans nominés cette année dans mon prix personnel inexistant. 🙂 La chevalerie dans notre monde actuel, est-ce possible? L’auteur nous prouve que les valeurs que défendaient les chevaliers il y a plusieurs siècles existent encore. Le courage, l’amour, l’honneur, la bravoure … Au travers de sept nouvelles merveilleuses (surtout les quatre premières qui sont … indescriptibles). J’ai eu la chance de passer une journée aux côtés d’Erik L’Homme lors d’un salon du livre ou j’étais libraire improvisée et, sans mauvais jeu de mots, Erik est un homme extrêmement gentil, très attentionné avec une phrase pour chacun et, j’aurai l’occasion d’en reparler dans quelques jours, il a même eu la gentillesse de m’offrir un de ses romans dédicacé en fin de journée pour me remercier d’avoir été à ses côtés … Mais c’était à moi de le remercier, et je ne le ferais jamais assez. Et vous pouvez être sûrs que, sur ce blog, vous n’avez pas fini d’entre parler de ce livre, et surtout, de cet auteur.

Et enfin, le dernier coup de cœur de cet article, le sixième au total, Looking for Alaska de John Green. La critique de ce roman étant parue il y a un mois, je ne pense pas avoir besoin de revenir dessus. C’était ici. Pour faire court, je dirais simplement que ce livre est touchant, bouleversant même, avec des personnages forts et hauts en couleur et écrit par ce merveilleux auteur à la plume si drôle et émouvante.

Voilà, cet article est fini!

On se retrouve dans quelques jours pour les 6 derniers coups de cœur qui se disputent les cinq premières places de ce classement …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s