[Roman] Sweet sixteen

Ce livre faisait partie des cinq sélectionnés du prix littéraire organisé par mon futur lycée.

Sweet sixteen est l’histoire de Molly Costello, jeune Noire afro-américaine. En septembre 1957, elle et huit autres adolescents Noirs s’apprêtent à faire leur rentrée dans le prestigieux lycée de Little Rock, dans un Etat sudiste. C’est alors un long et douloureux combat qui commence. Car qui sait ce que les Blancs seraient capables de faire pour les empêcher de le mener à bout …

Molly est une adolescente touchante, à la vie de plus en plus difficile de jour en jour car en essayant le programme d’intégration, elle doit faire face aux menaces et aux injures encore plus que d’habitude. Le soutient de sa mère et de sa grand-mère avec qui elle vit lui sera d’une grande utilité.

« – On y va? Tu es toujours décidée?

Molly hocha la tête. Maxene Tate en avait parlé toute la nuit. Rosa Parks, Montgomery, les marches de la liberté. Le mouvement était lancé, rien ne pourrait l’arrêter. Aussi angoissantes qu’elles soient, les menaces et les manœuvres d’intimidation étaient normales. Elles montraient que la voie du changement était tracée. Ce n’était pas le moment d’abandonner. » Page 72

InstagramCapture_48928e06-a2b5-4a19-93e8-288f136e8c92La NAACP, l’association encadrant les neufs adolescents , menée par Maxene Tate, tient bon malgré l’opposition, malgré la Ligue des mères blanches, malgré la foule amassée devant la porte du lycée en ce jour de rentrée, malgré les menaces devant lesquelles elle doit faire face.

De son côté, Grace Anderson, jeune fille Blanche et riche de Little Rock dont les préoccupations sont son apparence, sa popularité et le beau Sherwood, elle ne paraît pas plus hostile que ça à l’intégration. Au fil des pages, on découvrira ses pensées et son changement d’opinion. Elle en arrivera même à oublier la couleur de Molly pour plus voir que l’adolescente effrayée qu’il y a en elle.

Ce roman montre le racisme et la ségrégation dans toute sa noirceur : les adolescents bénéficient d’une protection armée à tout moment de la journée, du départ de la maison jusqu’au retour pour éviter les attaques physiques, les menaces et injures ininterrompues étant déjà un poids suffisamment lourd. Le petit nombre de volontaires était en partie dû à l’enfer du quotidien et à la peur de la réaction des proches, ainsi que la peur des agressions. Mais il ne suffisait pas d’être Noir pour être menacé ou attaqué : sourire à l’un d’eux est une faute énorme et punie par le Klan, organisation raciste et terroriste. De nombreux assassinats, viols et agressions eurent ainsi lieu.

« […] quand un changement d’atmosphère sonore l’avertit que l’une des étudiantes noires arrivait :

– Retourne dans ton champ de coton!

Grace pria pour que ce soit Molly.
– Hey, regardez! Quelqu’un a ouvert les cages du zoo! Un macaque-costello!

C’était bien Molly qui approchait. » page 180

On pourrait penser que les gens soutenants la déségrégation ne seraient pas aussi rares. Et bien si. Surtout que la plupart taisaient leur opinion de peur des représailles. Ainsi, en un an, Molly connu seulement quelques personnes la considérant comme un être humain normal et non pas comme « un singe ».

Nous alternons donc entre Molly et Grace, entre ces deux différentes vies qui se croisent, ces différentes situations. La plume d’Annelise Heurtier nous mène de l’une à l’autre, arrivant aussi bien à décrire les opinions des Blancs comme des Noirs, la révolte des deux côtés mais l’un contre l’autre.

Un roman marquant sur le racisme aux Etats-Unis, inspiré de faits réels.

Sweet sixteen d’Annelise Heurtier chez Casterman

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s